Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog

2013-04-24T22:10:51+02:00

Amour et Turbulences d'Alexandre Castagnetti

Posted by A. -

Il y a quelques semaines, lorsque j'ai découvert la bande annonce d'Amour et turbulences, je dois avouer que la premère réflexion que je me suis faite (à quelque chose près) c'est "Pfouah, encore une comédie sentimentale à la française". Et puis, je suis de nouveau tombée dessus et, en la voyant une deuxième fois, j'ai été gênée de me rendre compte que ce petit aperçu du film me donnait envie d'en voir plus... Et puis il y a eu la recommandation d'une amie (j'ai déjà mentionné à quel point j'étais influençable, non ?) et Ludivine Sagnier dans On n'est pas couché qui m'ont convaincue d'aller le voir avant que les cinémas ne cessent de le diffuser.

Amour et Turbulences d'Alexandre Castagnetti

En fait, le film m'a fait un peu le même effet que la bande annonce : au départ, en regardant les premières minutes du film, je me suis dit que j'aurais dû suivre ma première impression et ne pas perdre de temps (et de l'argent) à regarder une caricature aussi grossière. Même le synopsis pourtant aurait dû m'avertir : Julie, une jeune artiste, sentimentale, très désorganisée et sur le point de se marier se retrouve coincée lors d'un vol New-York - Paris à côté d'Antoine, son ex grand amour qui, lui, enchaîne les aventures sans lendemain et profite de ce trajet pour tenter de reconquérir la seule femme qui a jamais compté pour lui. Avec un pitch pareil, c'était pourtant évident que j'allais avoir le droit à mes clichés déjà bien réchauffés par d'innombrables comédies sentimentales françaises... Et pourtant... passées ces premières minutes un peu dérangeantes, j'ai commencé à m'attacher à ces personnages et à vraiment rentrer dans l'histoire pour finalement passer un très bon moment !
Effectivement, on a le droit à quelques clichés, mais finalement, est-ce que les histoires d'amour dans la vie de n'importe quel quidam ne sont pas elles aussi, bien souvent, de vrais clichés ? Est-ce que l'amour, ça n'est pas le plus gros cliché de la planète après tout ?! Et puis, le scénario apporte suffisamment d'originalité et de fraîcheur pour oublier ces petits traits caricaturaux ! En parlant d'originalité d'ailleurs, je voudrais souligner toute cette séquence faite de décors en collage : j'ai trouvé ce choix de mise en scène particulièrement judicieux. Et quant à la fraîcheur du film, c'est bien justement ce qui m'a le plus plu, c'est divertissant, ça fait sourire et même rire et on en sort l'esprit léger (mais pas abruti !). Les personnages secondaires (la mère de Julie incarnée par Clémentine Célarié et le meilleur ami d'Antoine joué par Jonathan Cohen) sont excellents. Pour ce qui est des personnages principaux, si je n'ai pas été très convaincue par Ludivine Sagnier qui avait un peu trop tendance à minauder, j'ai trouvé que Nicolas Bedos, quant à lui, était le plus touchant - car le plus vrai - quand il n'était justement pas dans "son" rôle classique de connard mais, au contraire, quand il était dans l'émotion, pas dans le cliché.

Bref, c'est un film qui fait du bien parce qu'il est léger, drôle, frais, le casting est au rendez-vous et bien que la fin.... non, je plaisante, je ne vais pas vous spoiler le film (pour ça, il y a ce site), d'autant plus que je conseille à ceux qui ne l'ont toujours pas vu de vite se rendre dans leur cinéma pour rattraper ça !

Amour et Turbulences d'Alexandre Castagnetti

comments

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hosted by Overblog